Loading...

Soins et activités

PRISE EN CHARGEDANS LE CADRE GLOBAL :
La prise en charge du patient accueilli au sein
de l’établissement, présentant des troubles au niveau
bio-psycho-social est globale.

Le projet thérapeutique, basé sur une notion d’abstinence, est à la fois médical et psychologique, il comprend :
– Une phase de sevrage, basée sur un traitement médicamenteux (Benzodiazépines) associé à un complément vitaminé et une réhydratation per os d’eau enrichie d’un vénotonique. Pour les patients très dépendants ou en phase de pré-délirium Tremens, le sevrage sera dans un premier temps assuré par une perfusion de glucose pendant 2 à 3 jours avant la mise en place du sevrage médicamenteux. Cette phase de sevrage est accompagnée d’une surveillance médicale étroite.
– Une phase de consolidation physique et psychologique.
Au cours de cette phase le patient bénéficie de :
– De séances d’informations en alcoologie, tabacologie,
toxicologie
– De séances de relaxation
– De séances de psychothérapie de groupe
– De séances de jeux de rôles animées par un psychologue
– De séances d’activités physiques et de remise en forme
– De rencontres avec les mouvements d’anciens buveurs (Alcool Assistance, Vie Libre, Alcooliques Anonymes, Croix Bleue…)
– De rencontres avec la famille (intervention de représentants de l’association Al Anon/Alateen)

Au cours de son séjour le patient bénéficie, s’il le souhaite, d’entretiens individuels avec un psychologue et/ou avec un médecin. Chaque patient est suivi par un médecin référent au sein de l’établissement, par la responsable des soins, infirmière D.E et par une assistante sociale si besoin.

PRISE EN CHARGE DANS LE CADRE DU SEVRAGE PRE-OPERATOIRE :
Le projet thérapeutique a pour objectif principal une réduction (voire une disparition) des risques péri et post opératoires liés au problème de dépendance par :

– Réalisation d’un sevrage d’alcool (diminution des risques de Délirium Trémens, de crise convulsive et des risques comportementaux),
– Réalisation d’un sevrage aux benzodiazépines si besoin (utilisés pour le sevrage d’alcool),
– Réalisation des examens, analyses et bilans (durant le séjour dans l’établissement) demandés par le secteur interventionnel,
– Coordination entre les services pour assurer une entrée du patient en transfert direct vers le service de chirurgie avec les éléments médicaux préparatifs.

Au cours de cette prise en charge, le patient bénéficie également des informations et des activités, selon ses besoins. Il est également sensibilisé pour inscrire, postérieurement à la réalisation de l’intervention chirurgicale, son projet thérapeutique dans le maintien de son abstinence.

Ce programme s’applique aux interventions chirurgicales :
– Non urgentes,
et/ou – Programmées,
et/ou – Reportables.

Le protocole de prise en charge pré-opératoire est basé
sur une durée de 15 jours avant la date d’intervention,
il peut également être réalisé conjointement à une prise
en charge globale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *